Le collectif Autre Com et des élus métropolitains écologistes dénoncent un projet suranné, coûteux et polluant.

« Aujourd’hui, le tracé on ne le connaît toujours pas. Mais qui dit plus de voies dit plus de voitures. C’est un projet de quarante ans basé sur le pétrole pas cher, l’individualisme et l’étalement urbain ». Et dont le collectif Autre Com ne veut pas.

Lire l’article

Share This

Share This

Share this post with your friends!